coeur Fullmaya

Je fais tout dans cette maison

  • Lieu : Arles, France
  • Savoir-faire : Upcycling
Je fais tout dans cette maison

Si nom commercial : qui se cache derrière ce nom ? Pourquoi ce nom ?

J’aime les bouledogues qui ressemblent à des fourmis à la retraite.
J’aime les chevaux qui disent « maman ».
J’aime les loutres et, surtout, une loutre.
J’aime Jacques Brel, qu’il chante ou qu’il parle.
J’aime les champignons, même les méchants.
J’aime la Vallée du Bonheur.
Je n’aime pas aller chercher le courrier. Ne m’écrivez pas.
Je n’aime pas prendre l’autoroute. Et ce, dans les deux sens.
Je n’aime pas qu’on ne me reconnaisse pas au téléphone. Mais, ne m’écrivez pas.
Je n’aime pas qu’on me coupe la parole et les cheveux.
Je n’aime pas qu’on ne sache pas qui est Zorro. Du coup, je préfère Tornado.
Je n’aime pas les repas de famille le dimanche.
À part ça, comment en suis-je venue à créer des lampes ? Je ne sais pas.

Présentez-vous en quelques lignes :

Laurence, je suis une jeune créatrice de 35 ans. Née à Arles, je vis toujours dans cette ville, entre Camargue et Alpilles. C’est dans l’atelier de mon mas que je crée mes lampes. Un vrai capharnaüm où moi seule sais où les choses sont rangées. Si la fabrication se passe ici, mes inspirations se trouvent ailleurs. Mes idées naissent de mes pérégrinations réelles ou imaginaires, de rencontres, de balades en forêt, de chiens, de chevaux… Il suffit que j’aime le sujet pour qu’il devienne objet. Mais pas un objet inerte. Au contraire. Je prolonge sa vie. Je le fais rayonner d’un petit supplément d’âme.

Vos confidences, mes confidences sont autant de petits trésors qui rendent mes créations précieuses. Dites-moi ce que vous aimez, ce qui vous touche et j’aurai plaisir à fabriquer, pour vous, un « petit paysage de vie ». C’est un peu de moi-même, un peu de vous. En fait, mes créations sont des clins d’œil, des confidences, des hommages à la futilité qui n’en n’est pas.

Mes lampes sont des bulles oniriques, des petites fantaisies, des passions en bocal. Elles mettent en lumière des plaisirs simples et des souvenirs d’enfance. Ce sont des univers intimes et chaleureux où chacun peut laisser vagabonder son imagination. Et, j’aime l’idée que mes créations puissent éclairer malicieusement vos vies. Allumer une de mes lampes, c’est raconter une histoire…

Quel est votre savoir-faire ?

Me raconter des histoires...

De quelle volonté est né votre travail ?   

Je souhaitais mettre un plafonnier dans ma cuisine. J’aurais pu en acheter un, tout prêt, tout fait, au magasin du coin. Mais, je n’aime pas trop le magasin du coin. Sur Internet, j’avais découvert ces lampes faites de bocaux « Le Parfait ». Je trouvais ça plutôt sympa. Mais, là encore, il manquait un petit plus et mon cœur a toujours été à la fantaisie…

Je me suis donc retrouvée avec un problème au plafond et la solution à mes pieds : une « Morille »… Pas le champignon, mais ma chienne bouledogue français qui me fixait, étonnée de me voir fixer le plafond.

Alors, je l’ai mise en bocal… Pas la vraie, évidemment… 

Très vite, cette première fantaisie a plu à mes proches et les commandes amicales sont arrivées… Je prenais de plus en plus de plaisir à mettre en scène – puis en lumière – les envies et les goûts de mes amis. Alors, le cercle s’est élargi. Les amis de mes amis ont, eux aussi, commencé à passer commande. Bocaux, douilles, ampoules ont envahi mon atelier. L’inspiration aussi.

D’où viennent vos matières premières et comment ça se passe ?

Je chine la plupart de mes objets et c’est eux qui me dictent les choses....

Un endroit que vous affectionnez et que vous aimeriez nous conseiller ?

La vallée du Bonheur dans les Cévennes.

Des projets ?

Ranger mon atelier ? 

Produits de Je fais tout dans cette maison

Il y a 10 produits.

Produits 1-10 sur 10